La Psychophanie

 

 

   1)   Qu’est-ce que la psychophanie

« C’est une pratique qui permet à toute personne d’accéder à un registre émotionnel, affectif, existentiel, à des zones difficiles à exprimer par la parole. Dans une intention thérapeutique, la Psychophanie permet la mise en relation d’inconscient à inconscient et fait émerger l’expression écrite des ressentis profonds et des émotions du facilité. 

En libérant le langage émotionnel, hors des constructions intellectuelles habituelles, elle révèle des obstacles, des noeuds inconscients qu’elle participe à résoudre. Elle a une valeur de dialogue avec soi-même et permet de s’approprier sa propre histoire…. » source TMPP 

« Cet outil thérapeutique permet l’accès à des zones non conscientes de la psyché. La communication se fait par l’écrit. Les textes produits permettent à la personne de mieux se connaître, de prendre conscience d’un mode de fonctionnement, de l’origine d’un mal être, de se donner une autre lecture de son propre vécu. 

La Psychophanie permet d’aller mieux, de se libérer du poids du passé, de changer des choses dans sa vie et dans sa relation aux autres ». Denise Seneca 

   2)   Historique

Le concept de Communication Facilitée a été développé en Australie dans les années 1980 pour des enfants souffrant d’infirmité motrice cérébrale, par la pédagogue Rosemart Crossley, à partir de l’expérience de Rosalind Oppenheim aux Etats-Unis. C’est au départ, un processus de communication destiné à pallier l’absence de langage chez des personnes dans l’impossibilité de s’exprimer. Anne-Marguerite Vexiau, orthophoniste, a introduit en France la Communication Facilitée. Ses deux livres « Je choisis ta main pour parler » chez Robert Laffont et « Un clavier pour tout dire » chez Desclée de Brouwer, témoignent de son expérience. 

A partir de son travail auprès d’enfants handicapés, elle a étendu l’utilisation de la Communication Facilitée aux personnes valides, enfants et adultes. Cette utilisation de la méthode en communication profonde s’est avérée thérapeutique. On l’appelle la Psychophanie, du grec « psyché » - âme et « phanein » mettre au jour…. » source TMPP 

   3)   Comment cela se passe concrètement en séance ?

Nous sommes côte à côte, devant un écran d’ordinateur, mes mains sont posées sur le clavier et pour marquer le début de la psychophanie, la personne qui consulte pose sa main sur mon bras, les mots et phrases se formulent et je les tape en les lisant à voix haute. 

Le rythme de la communication est trop rapide pour envisager une quelconque censure, donc tout ce qui se formule s’écrit, sans jugement aucun, ni sur le vocabulaire, ni sur la forme dans son ensemble, ni sur le fond. 

   4)   Ma formation 

J’ai connu la psychophanie durant ma formation avec Didier Dumas et Bruno Clavier (psychanalystes transgénérationnels au « Jardin d’idées »). L’outil y est utilisé pour contacter la mémoire des ancêtres qui est en nous, mais aussi ce que notre inconscient nous donne comme nouvelle lecture des événements, ressentis, vécus dans notre vie consciente…C’est ce qu’au « Jardin d’idées » on appelle la Communication Profonde. 

J’ai été formée par Denise Seneca à la psychophanie…. 

J’utilise la psychophanie ou communication profonde dans le cadre : 

* de la clinique des ancêtres - qui consiste à soigner notre arbre généalogique de ses « fantômes ». 

Dans la psychanalyse transgénérationnelle, le concept de « fantôme » ne désigne pas le défunt. Il désigne une structure énergétique et émotionnelle pathogène qui se transmet dans la succession des générations et parasite le système de représentations des descendants. 

Les fantômes s’expriment ainsi dans les phénomènes de hantise (les passages à l'acte incestueux ou suicidaires, les accidents qui se reproduisent à l’identique dans les lignées, les meurtres passionnels, le fanatisme religieux, les actes manqués ou compulsifs en tout genre, etc.). 

Ils peuvent aussi engendrer toutes sortes de somatisations et être à l’origine de la plupart des troubles psychotiques. 

Le plus souvent, comprendre quels sont nos fantômes transgénérationnels ne suffit pas à en annihiler leurs effets dans notre existence. 

Aussi, nous proposons au « « Jardin d’idées », ce travail de « nettoyage » de l’arbre en utilisant le chamanisme amérindien couplé avec la technique de la Communication Profonde » source Le Jardin d’idées. 

* d’un outil pour mieux se connaître et avancer dans sa vie de façon plus harmonieuse, sereine et positive… 

© 2019   -   Dominique Delrot  -  Psychopraticienne Intégrative  -  Psychothérapeute  -  Sexologue Clinicienne  -  SomaÉnergéticienne  -  All Rights Reserved